AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paulie, ma conure à tête bleue.

Aller en bas 
AuteurMessage
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 0:02

Bonjour,

Alors voilà, Paulie est rentré dans ma vie, suite a un contact avec un éleveur ami, qui pour aider un éleveur espagnol et ami, a placé une annonce pour deux femelles Aratinga acuticaudata , NAM ( nourrit à la main).
Ces deux oiseaux étaient destinés a l'élevage, mais avait été élevé main et remise en volière. Ensuite proposé à la vente dans diverses bourses en Espagne et on séjournée quelque temps dans un magasin. Au bout de six mois, ne trouvant d’acquéreur pour ses oiseaux, l'éleveur espagnol prit contact avec mon ami éleveur en Belgique et les lui a confié pour les vendre.
Entendant cela, je me suis décidé , assez vite , il faut le dire, de réservé l'une d'entre elle.

Et un mois plus tard, je suis allé chercher Paulie !



Paulie, avait les ailes rognée en partie, et les plumes fortement mâchonnées sur les ailes et la queue. Elle sortait facilement sur le haut de sa cage, mais refusait tout contact physique avec moi. Mes tentatives était reçues comme une agression et les coups de becs suivaient volontiers. Par contre elle trouvait très amusant d'allé voler les jouets des chats et les emmener soit dans sa cage ou au dessus de sa cage.



Très vite , Paulie c'est lié d'amitié de Coco, une perruches à moustache mâle juvénile que j'avais récupéré dans une oisellerie près de chez moi.



Donc Paulie, prit place au milieu de la joyeuse bande de gaie luron à plumes de la maison.





Avec le temps et les mois passants donc, Paulie , et ce grâce à Coco et Pakito, mais aussi chérie ( la femelle de Coco) et Pitout ( le mâle de Pakito), prit de plus en plus confiance en ma personne, et accepte même de venir se percher sur mon épaule , mais uniquement en compagnie de son compagnon d'arme, Coco le grand !



Jamais je n'ai forcé, Paulie a faire quoi que ce soit, et je l'ai toujours laissé seul maître de ses décision. Je devais encore faire assez attention au coup de becs perdu ou au pincement d'oreille en guise de perceuse, mais jamais je n'ai eu de mouvement brusque ou de cris envers elle. J'ai toujours essayé de lui parler doucement et d'évité ses coups de becs en marquant mon recule d'un non catégorique.
Ensuite, Coco et chérie, on été rejoindre leurs volière d'élevage, et Paulie est donc resté seule avec moi dans le séjour. Car Pakito et Pitou avait également décidé de fondé famille , donc n'avait plus tellement l'occasion de venir jouer avec Paulie.
C'est alors que j'ai décidé de lui montrer un peu le monde. Et profitant du fait qu'elle aimait rester sur mon épaule, je l'ai emmenée faire des promenade à l'extérieur, et je lui ai même fabriqué un perchoir , pour qu'elle puisse profité des bon rayons du soleil.





Paulie, trouve cela vraiment agréable , et profite de la porte fenêtre qui est ouverte, pour allé contempler, l'extérieur, du haut du balcon.
La non plus , je ne suis jamais intervenu, en lui montrant ma peur de la voir s'envolée vu que ses plumes commençaient a repoussées convenablement et qu'elle pouvait parfaitement volé a sa guise . Mais je préférais resté a l'intérieur, et l'appelé gentillement , comme je le fait quand on joue a cache cache dans la maison. Ce qui a pour résultat , que Paulie, m'appel et ensuite revient sur mon épaule , rigole et me donne des bisous. C'est un jeu que l'on a entre nous bien souvent.
La confiance entre Paulie et moi est vraiment devenue très très grande et maintenant, nous passons nos dimanche matin, en extérieur, paulie sur son perchoir ou allant volé dans les arbres , couper des feuilles ou simplement faire fuir les pigeons ramier qui se trouve dans son arbre préféré.



Le plumage de Paulie, c'est très bien réparé, si je peux dire, ou plutôt c'est fortement amélioré, fini les taches noirs , fini les mâchonages.



Et comme je vous le disais plus haut Paulie , adore allé voler dans les arbres maintenant et revient sans aucun problème , dès que je l'appel. A moins qu'elle soit fortement occupé bien entendu , là , je dois patienté que madame ai fini ses activitées avant qu'elle n'accepte de revenir. Mais cela ne dure jamais longtemps, et j'ai le mot magic pour la faire revenir, qui est le mot Cacahuète .









Et la confiance est vraiment tel que maintenant je peux faire ce que je veux avec Paulie , sans aucun problème. Parfois, elle montre son mécontantement par un grognement , mais plus aucun coup de bec ou cris , tout ce passe en douceur et dans la plus grande des confiance et avec le plus grand respect mutuel .
Et moi aussi je suis complement Gaga de ma petite Paulie !





Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 28
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 10:18



Je reconnait ton histoire et tes oiseaux! Wink

Bienvenue sur le forum!
C'est une belle histoire et de beaux oiseaux, encore une preuve que l'EAM ne fait pas tout!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 10:40

Il y a surtout une grande différence entre EAM et NAM Cool
Revenir en haut Aller en bas
fleur
Administratrice
avatar

Féminin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 4204
Age : 29
Localisation : Le Havre/Poitiers
Emploi/loisirs : Etudiante en Management International spécialité Asie
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 11:53

Son plumage est bien mieux qu'avant et c'est super de faire du vol libre avec ta conure!
Ce qui est dommage c'est qu'elle n'ait pas de copain! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vegan-survivor.blogspot.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 12:07

Pour que Paulie ai un compagnon, il faudrait premièrement que j'ai la place pour mettre une volière intérieur supplémentaire de 2mx1mx2m et cela je n'ai pas pour l'instant. Déjà que mon couple de moustache occupe toute une pièce pour eux, car je n'ai pas envie de les mettre dans des cages d'élevages trop petite comme on le voit souvent. De plus , le fait que Coco et Chérie, sont maintenant en couple, cela signifie que j'ai beaucoup moins de contact avec eux , et que tout le travail d'approche est terminé et qu'en plus , je les vois beaucoup moins . Avant ils partageait ma vie quotidienne, volaient dans toute la maison ou se perchaient sur mon épaule etc. Et pour eux cela est un bien, d'avoir une pièce à eux seuls, de 2m sur 2m sur 1m80, dans le grenier, avec une grande fenêtre etc , mais d'un autre côté, je remarque le changement de comportement à mon égard , ils sont plus distant.
Donc je ne dis pas qu'un jour peut être , mais là pour l'instant , je préfère la gardée Paulie seule elle aura comme compagnon de jeux le chloroptère, mais tout deux continueront a vivre avec moi toute la journée et a participé a mes activité ( ménage, diner et autres), chose qui pour un perroquet est également très important.
De plus Paulie, est également beaucoup plus proche de moi, depuis que les moustaches ne sont plus avec elle, et elle se sentait rejetée par coco, qui lui ne s'occupait plus que de sa femelle et ne jouait plus comme avant avec Paulie.
Donc , parfois , le choix est difficile et il faut savoir conjuguer pas mal de choses pour que tout le monde soit heureux.
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 28
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 12:53



Tu peux m'expliquer la différence entre EAM et NAM, j'ai peur de ne pas bien saisir? Suspect

Je trouve vraiment dommage que tu préfères adopter un chloroptère pour ton propre plaisir au détriment du bien être de ta conure.
Je ne veux pas être vache, mais c'est ainsi que je vois les choses!

Ce n'est pas un ara qui deviendra le meilleur ami de ta conure, d'autant plus qu'il est très imprudent d'encourager le contact entre 2 espèces de taille bien différente!
Un coup de bec, même pour jouer pourrait être fatal pour ta conure.

De très nombreuses histoires d'amitié inter-spécifiques finissent par des histoires tragiques.

Avoir une relation très fusionnelle avec un animal comme le perroquet est tout ce qu'il y a de plus mal sain. C'est qui engendre les troubles du comportement les plus difficiles à corriger.

Ne le prend pas mal, mais c'est un avis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 14:13

Alors les problèmes de comportement , ne sont pas du a cela bien souvent. Mais simplement au soigneur de l'oiseau, qui au départ prend l'oiseau comme un jouet amusant , qui parle fait le clown et puis cela change . L'oiseau devient trop bruyant, on ne s'en occupe plus comme avant , l'oiseau reste dans sa cage etc ! Et on dis : oh mon perroquet a un trouble du comportement, non nous avons eu un comportement différent que l'oiseau ne comprend pas tout simplement .
De plus il faut , bien se mettre une chose en tête, les perroquets , grand ou petit, réponde a leurs instinct , chose que nous avons perdu.
Et comme l'explique très bien , une grande Dame du monde du perroquet, il y a deux comportements principaux, a connaître et a respecter absolument. C'est le comportement inné et le comportement acqui. Inné est celui inscrit dans les gènes du perroquet et de tout être vivant. Tel que manger pour vivre, respiré , volé et se reproduire par exemple. Ensuite , viennent les comportements, acquis, ceux que l'oiseau apprend au fur et a mesure de sa vie et ce dès sa naissance.
Exemple : manger est un comportement inné, mais la manière de se positionné pour recevoir la bectée de maman est un comportement que l'oisillon apprendra dans les quelques heures qui suivront sa naissance. Autre exemple , volé est inné chez l'oiseau, mais savoir voltigé, ajusté le battement d'aile pour tel ou tel exercice, sont des comportement acquis.
L’oisillon qui nait en couveuse, et élevé à la main par l'homme , a comme les autres ses comportement inné, mais la dessus viendront se greffé des comportement acquis , comportement qui seront différents de l’oisillon né de manière naturel et élevé par ses parents.
Un exemple : un oisillon né et élevé par l'homme , adopte les comportement de l'homme, se perroquet n'est pas plus malheureux qu'un autre car pour lui, son groupe , sa famille, la seule chose qu'il connait est l'homme.
Autre exemple , paulie acceptait de se faire nourrir par coco, coco n'est absolument pas de la même espèce qu'elle, mais est un oiseau , donc pour elle cela est chose normal que de faire cela , se qui se fait que différentes espèces peuvent en captivité s'entendre parfaitement entre elle, alors que dans la nature cela ne se passerait pas. Cela ne sont pas des troubles de comportement , mais simplement des comportement acquis par l'oiseau , du fait qu'il est né en captivité et élevé par l'homme , et qu'il a évolué dans une autre structure de vie. L'oiseau, ne connait pas la structure sauvage donc pour lui tout ce qu'il vie est normal.
Maintenant , il y a des choses essentiels a garder à l'esprit, le perroquet , comme l'homme et comme beaucoup d'autre animaux sur terre sont des animaux qui ont un comportement inné de groupe social. Et qui pour eux est vital, si vous privé votre oiseaux de ce contact social, il en souffre.
Et là des problèmes de comportement peuvent apparaitre, comme le picage ou l'auto mutilation ou bien d'autres trouble grâves.
Un perroquet qui a toujours eu le contact avec son soigneurs, qui a participé a la vie de famille et qui subitement se voit , abandonné, délaissé, a cause d'un changement dans la vie de son soigneur ou au sein de la famille , peu effectivement déclaré ses trouble.
Attention, parfois un perroquet , aillant toujours vécu seul au sein d'une famille humaine, et qui subitement se voit attribué un compagnon a plume, même de sa propre espèce, peu également avoir des troubles de comportement , car pour lui , il n'est plus le point central de son soigneur, mais doit partagé cela avec un autre. Autre que lui n'a pas choisi. Car cela est également important , n'oubliez pas que les perroquets sont très difficile dans le choix de leurs compagnons, et cela que ce soit oiseaux ou humain.
Exemple dans la nature, pour la reproduction , le couple se choisi longtemps avant d'être mature sexuellement et au sein de leurs groupe.
Nous leurs imposons bien souvent un compagnon et de nombreux exemple montre que les oiseaux ne sont parfois pas compatible et que de graves problèmes peuvent en découlé.
Autre exemple : Monsieur et Madame X , achete un perroquet, qui est normalement le perroquet de Monsieur X . Et puis que ce passe t il, le perroquet choisi Madame X comme compagnon et pas Monsieur X . Et les drames commencent , et pourtant ce sont des choses à savoir car c'est inné chez le perroquet.
Avoir des oiseaux , dit sauvage , en captivité ou comme animaux de compagnie, n'est pas une chose simple, mais vouloir leurs recréer ce qu'ils ont dans la nature est choses impossible , car bien trop d'élément rentre en compte , sans compté que nos animaux sont tous né en captivité et ont un acquis complement différent.

Maintenant EAM signifie, Elevé à la main : ce qui entend , non seulement nourrir l'oiseau jusqu'a son sevrage à la main, mais également lui donné une éducation et sociabilisation , qui le prépare correctement a vivre avec l'homme comme compagnon de tout les jour et en lui présentant un maximum, de situation durant son jeune age d'apprentissage , qui permetteront a l'oiseau de ne pas être effrayé ou désorienté face à tel ou tel manipulation , situation, bruit ou évenement. Donc tout un apprentissage du comportement acquis de l'oiseau pour sa vie futur.

Ensuite il y a le NAM , qui signifie Nourrit à la main, ces oiseaux sont effectivement nourrit à la main par l'homme , peuvent même être né en couveuse. Mais les contact avec l'homme se limiterons uniquement à le nourrir, sans autre sociabilisation ou éducation ou jeux. Ces oiseaux grandiront normalement jusqu’à jusqu’à leurs sevrage et ensuite seront remis en volière dans un groupe d'oiseau de leurs espèces et livré à eux même , si l'on peut dire. Aucun véritable contact physique ne sera porté à l'oiseau par rapport à l'homme. Donc l'oiseau gardera et reprendra ses distance face à l'homme et par contre construira ses comportement d'oiseau acquis par rapport a ceux de son espèces. Ce sont souvent des espèces précieuses ou rare ou difficile qui sont élevé comme cela dans le but de continué la reproduction si possible naturelle en captivité plus tard. Exemple : l'ara de spix.

Donc se sont deux approche totalement différentes de l'élevage qui engendre de comportement totalement différent de l'oiseau face à l'homme.


Revenir en haut Aller en bas
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 14:34

Deux exemple que j'ai personnellement vécu avec des gris du gabon EAM

Ma première femelle EAM Gucci, est né en couveuse et nourrie par mes soins jusqu'au sevrage.
Gucci jusqu'a l'âge de deux ans, n'a jamais eu contact avec aucun autre gris ou autres perroquet. Gucci ne s'identifiait donc pas comme un gris du gabon, mais comme étant un membre à part entière de la famille humaine ou elle est nées et grandie.
Quand à l'âge de deux ans, j'ai décidé de lui offir une compagne de son espèces, Gucci ne l'a absolument pas accepté et en avait même peur. Sa nouvelle compagne , elle était une grise du gabon EAM, mais qui a été couvé par sa mère, et élevé par ses parents perroquets durant les trois première semaines de sa vie, ensuite elle a grandie avec ses frères et soeurs , bien que nourrie à la main par l'homme et sociabilisé à la vie avec l'homme.
Il a fallu plus de huit mois a Gucci pour accepté Prada, et quand elle s'adressait a Prada c'était avec la voix humaine, et ne comprenait pas les comportement de prada. Alors que Prada elle s'adressait a Gucci par des sons et des cris de gris du gabon. Gucci , à beaucoup appris de Prada en ce qui concerne le comportement perroquet et petit à petit on finie par se comprendre mutuellement et s'entendre. Car Prada elle connaissait les deux comportement , humain et perroquet.
Ensuite , Gucci à été placé en volière avec un mâle en vue de reproduction, son instinct de reproduction était présent malgré le fait qu'elle avait été élevé en couveuse et à pondu assez vite. Elle accepte encore le contact avec l'homme, et continue à utilisé le language humain pour communiqué avec les hommes, mais une fois ses oeufs pondu , elle devient une mère redoutable protégeant ses oeufs et gare a celui qui ose s'en approché.

Cela ne sont nullement des problèmes de comportement , mais simplement , des acquis dans le comportement inné de l'oiseau différents d'un autre oiseau de la même espèces ou d'une espèce différente !



L'autre cas est une femelle , ararauna eam, acheté à l'âge de six ans en vue de la reproduction, elle aussi a toujours vécu avec l'homme. On lui a donc présenté un mâle et on a placé les oiseaux en volière. Le mâle lui aussi est un élevé main. Chose étrange la femelle , accepte parfaitement son compagnon ara , mais ne supporte pas que son compagnon ai un contact physique avec son soigneur et lui fait des crises de jalousie terrible. Pas qu'elle est jalouse qu'il s'occupe de quelqu'un d'autre qu'elle, non pas du tout, mais tout simplement elle ne le considère pas comme fesant partie de son groupe humain perroquet, elle a le droit d'avoir des contact affectueux ou de jeux avec son soigneur, mais pas son mâle , car l'humain est a elle et pas a lui.

Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 28
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 14:49

Ok merci pour ces précisions, bien que je n'apprenne rien de nouveau... Rolling Eyes

La grande dame dont tu fais allusion n'est pas un exemple de vérité implacable...

Tu ne fais que détourner ma question plutôt que d'y répondre!

Tu parles d'inné, d'acquis, tu dis que le groupe est primordial pour un perroquet, ce qui est vrai.
Justement, le perroquet est un animal sauvage et non domestique, ce qui signifie que tous les individus actuels en captivités se comportent exactement et ont exactement les même besoins innés que leurs congénères sauvages!
Les besoins auxquels un individu doit répondre, des comportements vers lesquels il a évolué depuis des millions d'années pour devenir un membre d'un écosystème en équilibre!

En captivité un perroquet doit répondre à ce qu'il est, cet oiseau sauvage, cette proie, cet animal grégaire.
Aucun perroquet ne peut s'épanouir dans ce cadre artificiel s'il n'a pas la possibilité de répondre à tous ces besoins innés!

L'homme se fait accepter comme membre du groupe, mais avant cela, il aura pris soin de retirer les jeunes pour les nourrir afin qu'ils s'identifient comme étant des êtres humains! A partir de là, toutes les données sont faussées!

Quand tu dis qu'un perroquet peut développer des troubles du comportement à l'arrivée d'un congénère, oui c'est vrai, ça arrive.
Mais seulement dans le cas de perroquets EAM ou dans le cas de perroquets EPP retirés très tôt de leurs congénères et isolés artificiellement pendant longtemps!

Un perroquet EPP préfèrera toujours aller vers ses congénères, par ce qu'il a appris à s'identifier comme tel mais aussi par ce que ce sont ces congénères qui sont le plus à même se répondre à tout ce qu'il "attend d'une vie de perroquet"!

Ce ne sont pas des animaux fait pour vivre auprès des hommes, et aucun de peut véritablement s'épanouir si tous ces besoins innés ne peuvent être comblés!

C'est l'incompréhension qui est à l'origine de la maltraitance. Chouchouter son perroquet adoré 24h/24 durant des années, ce n'est pas ce qui le rend heureux, ce n'est pas une cage en or ni même une montagnes de jouets qui pourront le rendre heureux! Quelles futilités!
A l'état sauvage un perroquet n'a pas besoin de tout cela, il n'a même pas besoin des humains pour vivre, et vivre épanouis!

En ce qui concerne la NAM et l'EAM, des études récentes effectuées sur 150 gris du Gabon ont démontré que les NAM étaient plus équilibrés que les EAM.

A quoi bon stimuler un jeune perroquet, le socialisé si c'est dans la mauvaise direction?
Les NAM sont plus à même de s'intégrer à leurs congénères et de se comporter normalement que s'ils ont été humanisés par les éleveurs!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 15:13

Simple question, ton gris est il eam ou nam, l'as tu pris pour pouvoir en profité un maximum et partager des choses spécial avec lui ou pour le mettre en volière ?

Je suis entièrement d'accord avec beaucoup de chose que tu dis là, mais les appliques tu toi même ?
Et ces conceptes sont beaux , idéaliste , mais bien souvent impossible, car comme la plus part des gens qui veulent un perroquet, c'est un oiseaux qu'ils peuvent prendre directement sur leur main , dans leurs bras , jouer avec lui etc .... Et les gens n'ont plus la patiente d'attendre tout doit être direct et immédiat. De plus tout le monde ne peut pas prendre deux perroquet chez eux , leurs offrir un nichoir et leurs permettre de se reproduire normalement . De tout temps les perroquets ont été le compagnon de l'homme.
Avant on prenait des oiseaux dans la nature et on avait la patiente de les apprivoisé, ensuite , on a remarqué que si on les prenait directement dans le nid et qu'on les élevaient a la main , ils était plus proche de nous et là le vol d'oisillon dans les nid a commencé.
Par après les éleveurs on réussit a faire reproduire leurs oiseaux d'importations. Mais difficulté pour vendre les jeunes car ces jeunes epp étaient sauvage et pas proche de l'homme.
Ensuite , les éleveurs on remarqué que les jeunes élevé a la mains , rapportaient non seulement beaucoup plus , mais qu'en plus il y avait un marché immense a prendre . Et les jeunes eam ont fait leurs apparition.
Et maintenant , certaine personne voit l'horreur de ce marché, ou l'on vend même des oiseaux de tout type et toute espèces eam , ou l'on fait une reproduction poussée et en obligeant les couples a avoir un rendement maxi ou le couple est revendu .
Cela est le propre de l'homme, oui on peu , essayé d'amélioré les choses , mais se dire que de faire de l'élevage de perroquet, man ou epp est une bonne chose , je n'en sais rien, car que vont devenir ces perroquets que personne ne va vouloir car trop long a domestiqué et surtout sauvage bien souvent !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 15:33

Tu dis cela : En captivité un perroquet doit répondre à ce qu'il est, cet oiseau sauvage, cette proie, cet animal grégaire.
Aucun perroquet ne peut s'épanouir dans ce cadre artificiel s'il n'a pas la possibilité de répondre à tous ces besoins innés!


Cela est une grande vérité, mais je vais te dire que pour qu'il ai tout cela , il faut le laisser dans la nature et ne pas le rendre captif en cage !!!!

Et encore une fois , il me semble que toi même tu as un ou plusieurs perroquets de compagnie vivant en captivité et qui sont tes compagnons, qui font ta joie et ta fierté et qui, pourtant, sont privés de tout ce que tu dis plus haut ! N'oublie pas cela !!!
Revenir en haut Aller en bas
fleur
Administratrice
avatar

Féminin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 4204
Age : 29
Localisation : Le Havre/Poitiers
Emploi/loisirs : Etudiante en Management International spécialité Asie
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 18:57

Tu oublies une chose Chloroptera c'est que nos perroquets captifs ils sont là et que jamais on ne pourra les relâcher dans la nature (après il y a les programmes de réintroduction mais cela est différent), si je le pouvais j'irais relâcher les miens! j'aurais préféré 1000 fois que l'homme laisse les perroquets en paix et que jamais ils ne connaissent la captivité mais voilà c'est arrivé... et malgré la triste vérité, il est de notre devoir de tout faire pour que nos oiseaux soient le plus épanouis en captivité. Et pour cela nous devons nous efforcer de recréer au maximum la vie qu'ils auraient pu avoir à l'état sauvage, évidemment ce ne sera jamais comparable, mais ce n'est pas une raison pour ne pas le tenter!
Oui les perroquets ont une faculté d'adaptation formidable et c'est malheureusement ce qui a causé leur perte si je puis dire... sans cela les hommes ne les auraient pas introduit en captivité.
Les perroquets sont des animaux sauvages et ce n'est pas à eux que l'on doit demander de s'adapter, mais nous qui devons nous adapter à eux. Ce sont nous qui les avons forcés à la captivité, c'est à nous de faire au mieux pour leur bien-être! mais quels égoïstes sommes-nous de demander à un animal sauvage qui n'a pas nos moeurs, qui ne connaît rien de nos modes de fonctionnement de vivre avec nous dans un monde qui ne ressemble pas à celui de leurs ancêtres!
comment s'étonner ensuite des troubles du comportement qu'ils développent?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vegan-survivor.blogspot.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 20:06

Je comprend parfaitement ce que tu veux dire crois moi !
Mais il faut positivé les choses que l'on a déjà !
Tu as 21 ans , loin de là une critique, je te l'assure , mais dit toi bien une chose, c'est qu'il y a 30 ou même 40 ans d'ici, les perroquets :
1) Etaient tous issus de prélèvement sauvage dans la nature
Ce que aujourd'hui, pour les 99% des oiseaux captif , ne le sont plus , mais né en captivité.
2) Que ses perroquets arrivaient ici dans des conditions totalement immorale et qu'un grand nombre d'entre eux mourraient bien avant d'arrivé en europe.
3) Que ces oiseaux était également maintenu dans des cages trop petite, ronde , avec un perchoir et une balançoire et deux mangeoires, un pour l'eau et l'autre pour les graines de tournesol. Pas de graines variées, pas de fruits , ni de légumes. Oui parfois on leurs donnait un morceau de poulet ou de jambon et cela amusait la galerie.
4) ces oiseaux ne sortaient jamais de leurs cage et y restait jusqu'a leurs mort , pour certain rapide pour d'autre très longue. Exemple dans ma famille, il y a encore un gris qui a été importé en 1967 par mes parents et offert a ma grand mère . Ce perroquet a déjà connu trois propriétaire différent. Trois personne ne connaissant rien au perroquet et ne lui offrant nullement une vie correct pour l'espèce. Donc vivait uniquement sur des graines de tournesol et des cacahuètes. Le plus étonnant dans l'histoire c'est que l'oiseau se porte comme un charme , ne s'est jamais déplumé et parle comme un avocat. Heureusement que son dernier propriétaire, grâce a mes conseils a changé son alimentation et surtout sa cage.

Tout cela sont des choses que nos perroquets ne connaissent déjà plus à l'heure actuel ou dumoins pour la plupart car il reste encore toujours des gens mal informé ou pire encore qui ne veulent rien entendre.

Il ne faut pas oublié non plus , qu'au départ, les grands perroquets et autres moyens , était réservé a une certaine classe social, ( famille royale ou autres) que ces oiseaux était plus une preuve de classe social qu'autre chose. Maintenant, c'est également grâce à ses familles bourgeoises que sont né les zoo et que les scientifiques ont pu faire des études sur ces oiseaux, faire des expéditions et ramener un maximum d'informations. C'est également grâce à eux que les premiers élevages ont vu le jour et donc naissances en captivité.

Maintenant , revenons à ce que tu dis en parlant de relaché tes perroquet dans leurs nature !!!

Cette nature ou vivent normalement les perroquets que nous avons en captivité et qui sont né en captivité , est :

1) déjà plus assez grande que pour fournir a certaine espèces le milieu biologique nécessaire à l'espèces.
2) cette nature est un véritable danger pour nos oiseaux, sur protégé, sur couvé et qui de ce fait ne sont absolument plus capable de se défendre face au divers danger qui se présenterait à eux dans leurs milieu naturel, et en plus absolument pas protégé contre les divers maladie et bactéries qui pourrait les infecté et les tuer alors que leurs cousin sauvages, savent s'en défendre et son immunisé.
3)Dans cette nature , beaucoup d'espèces ont déjà disparue completement de la surface de la terre, ( l'ara de la république dominicaine, l'ara de spix etc ). Des projets de réinsertion on été mis en place et se sont résolue par un échec total. Pour les divers raisons sitées ci-dessus.

Maintenant , encore une fois , tu as 21 ans, et quand as tu eu ton perroquet, pour qui tes parents ont il acheté ce perroquet etc ?

Je pense qu'il faut se posé les bonnes questions surtout avant de vouloir changer les choses.

Maintenant , il y a énormement d'éleveur , qui se consacre a la sauve garde des espèces types sauvages avec acharnement. Et qui en font une reproduction contrôlée et qui les maintiennent dans des conditions pratiquement parfaite. Ces oiseaux ne sont pas destiné aux commerce , mais a des parcs spécialisé comme le loro parc ou encore l'Emira arabe qui est un des plus grand protecteur de la nature, tout en étant un des plus grand collectionneur d'espèces rares , menacées ou disparue dans la nature.
A côté de cela , tu as les éleveurs passionné qui ont quelques couples de différentes espèces , qui n'ont ni subsides ni les moyens financier des grands parc.
Et qui vivent en partie grâce a la vente de leurs oiseaux à des particuliers comme toi et moi. Ces particuliers qui n'iront jamais acheté un oiseaux sauvage, distant et qui arrivera avec de grande difficulté à être apprivoisé. Car l'homme a toujours voulu apprivoisé la nature et cela depuis les nuits des temps. Autrement nous ne croiserions pas , nos chiens , chats , bœufs , chevaux et tout les autres animaux domestiques que nous connaissons. Mais l'homme se fatigue, et il lui faut du nouveau. De plus pour certain , encore une fois , cela est un commerce qui rapporte énormément d'argent, et pour qui une bête reste une bête, comme on pu l'être les esclaves dans un passé pas si lointain que cela .

Ce commerce , nourrit une demande grandissante et changeante, un snobisme également . Tout cela fait que certain éleveur, en arrive a vouloir être les premier a créer une nouvelle mutation, de nouveaux hybrides et ce dans toutes les espèces domestique ou NAC.
Cela a mes yeux est triste et contre cela une lutte pourrait être menée , afin de concervé les espèces tel que la nature les a créer , sans notre aide et surtout sans erreur génétiques ou autres. Et ou chaque espèces a sa place dans une chaine qui fonctionne a la perfection depuis la création des espèces et avant l'intervention de l'homme.
Je sais que certain vont dire , mais ses mutations apparaissent dans la nature également . Oui cela est vrai, mais rare sont les mutations qui survivent , car bien souvent elles sont ou détruite par les parents eux même ou la proies faciles pour les prédateurs. La loi de la nature est sans merci et très cruelle parfois. Surtout pour nous humain, avec notre sensibilité et moral.
Voir un bébé antilope se faire tuer et dévoré par un fauve, cela nous casse le coeur, et pourtant c'est la loi de la nature.
Que dans nos élevage, une mère repousse l'un de ses petit à la naissance, nous est insupportable et nous allons tout faire pour le sauver. Dans la nature ce jeune n'aurait pas survécu et si la mère le rejette c'est qu'il y a une bonne raison, car c'est la loi du plus fort qui règne et qui préserve les espèces dans leurs milieu naturel.
Maintenant , d'un autre côté, tu as certaines espèces qui trouve leurs voie, malgré les grand boulversement que fait l'homme. Tu as par exemple les perruches souris , les perruches a collier ou encore les perruches grandes alexandre, qui sont arrivé a s'adapté en europe . Car ou échapées par mégardes, ou relachées simplement dans la nature. Dans cette nature ou elles n'ont nullement leurs place et détuisent l'echos système en place dans ces régions. Il n'y a malheureusement pas que les psittacés, mais certain reptiles ( tortues aquatiques divers ); certain mamifères ( raton laveur , vison d'amérique écureuils de coré ) et même certain batraciens ( grenouilles de régions tropicales ou d'autres contrées tel que la Bombina ).

Tout cela sont des points ou l'on peut faire quelque chose de concret et faire prendre conscience au gens que préservé la nature est un point capitale , pour nous , mais aussi pour les générations a venir.
Mais commencé a dire , que les perroquets né en captivité doivent avoir une vie la plus proche possible que celle qu'ils auraient dans la nature, nature qu'il n'ont jamais connu et qui leurs est totalement innadapté et hostile, je trouve cela inutile. Par contre , leurs offrir une vie correct , avec une alimentation adaptée, et des cages assez grandes oui cela est une bonne chose et se battre contre les manipulations génétique et autres sur ces NAC , manipulations qui n'apporte rien, ni a l'animal ni au bien être de l'homme, si ce n'est qu'avoir l'exclusivité et considéré ces animaux NAC , comme des meubles ou des objets quelconque que l'on peu prendre , manipulé , transformé et jeté voir tuer sans aucun remort, là il a de grandes choses à faire oui
Revenir en haut Aller en bas
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 20:09

Dernière petite remarque,

Voici le genre d'annonce que je trouve franchement à dénoncé, encouragent, la reproduction d'hybrides de toutes sortes et nouvelle mutations en tout genre

Rappels:
1-Sur votre site ///////// , une nouvelle rubrique a vu le jour dans l'onglet "Elevage" qui propose des expériences d'élevage. La première a été gentiment proposée par Amazone et traite de la perruche souris au travers d'un suivi de reproduction.
Nous espérons que cela suscitera des vocations et que vous aurez l'envie de proposer votre contribution avec une espèce qui vous tient à coeur. C'est à la portée de tous... inspirez-vous du papier d'Amazone...
Revenir en haut Aller en bas
fleur
Administratrice
avatar

Féminin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 4204
Age : 29
Localisation : Le Havre/Poitiers
Emploi/loisirs : Etudiante en Management International spécialité Asie
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 21:14

Bien sûr que j'ai fait des erreurs, mais c'est grâce à elle que j'ai appris et que j'ai ces convictions aujourd'hui. Mon premier oiseau a été un inséparable que j'avais pris tout seul, à l'époque je n'avais pas les mêmes connaissances qu'aujourd'hui et je crois que nos erreurs sont indispensables pour se rendre compte.
Comme tout le monde j'ai été attendrie par les perroquets eam qui viennent se faire câliner par leur propriétaire, mais petit à petit, au fil des années, je me suis rendue compte de ce qu'étais réellement l'EAM et l'abbération qu'étais cette pratique car elle va totalement à l'encontre de la nature de l'oiseau.
Si j'ai bien une conviction aujourd'hui c'est celle que nous devons respecter nos animaux pour ce qu'ils sont et non pour ce que nous aimerions qu'ils soient, nous devons respecter la nature de nos oiseaux, comme celle de tout autre animal d'ailleurs.
J'ai vu les ravages de l'EAM, j'ai vu des perroquets se mutiler gravement, toqués, névrosés, perdus...

Je sais parfaitement comment vivaient les perroquets il y a 30 ans mais je crois que tu dévies du sujet.

Non tu ne m'as pas comprise, lorsque je disais que je relâcherais mes oiseaux dans la nature si je le pouvais cela voulait dire s'ils avaient une chance d'y "retourner" ce qui n'est évidemment pas le cas! il est évident qu'ils ne survivraient pas!

J'ai l'impression que tu dis que les perroquets sont mieux en captivité qu'à l'état sauvage, ce discours je l'ai déjà entendu et jamais il ne sera convainquant.
Oui la nature est cruelle mais elle est ainsi, si un petit doit mourir alors il doit mourir, on appelle ça la sélection naturelle. Il n'y a que l'homme pour se croire plus fort que la nature, ce qui est bien prétentieux.

Les perroquets qui ont disparus l'ont été à cause de l'homme!

Pourquoi trouves-tu que l'idée de recréer leur environnement naturel soit hostile et inutile? n'aimerais-tu pas voir tes oiseaux voler dans d'immenses volières, évoluer au milieu d'un groupe de congénères, se reproduire, etc, n'aimerais-tu pas leur offrir cette joie? ce n'est pas parce qu'ils ne connaissent pas la liberté qu'ils n'ont pas le droit d'y goûter autant que possible.

Une vie "correcte" pour moi ce n'est pas assez. Et puis sur quels critères te bases-tu pour leur offrir cette vie "correcte"? des critères humains, de l'anthropomorphisme à l'état pur!
la seule base que nous ayons pour les rendre heureux est celle de leur vie à l'état sauvage! aucune autre ne saurait être acceptable. Es-tu à la place de tes oiseaux pour savoir ce qu'ils ont besoin?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://vegan-survivor.blogspot.com/
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 22:19

fleur a écrit:
Bien sûr que j'ai fait des erreurs, mais c'est grâce à elle que j'ai appris et que j'ai ces convictions aujourd'hui. Mon premier oiseau a été un inséparable que j'avais pris tout seul, à l'époque je n'avais pas les mêmes connaissances qu'aujourd'hui et je crois que nos erreurs sont indispensables pour se rendre compte.

Comme nous tous, et il ne faut pas te sentir plus coupable que moi ou que n'importe qui , nous fesons tous partie de la même société de consommation et qui répond à la lois de l'offre et de la demande et cela au détriment des animaux , animaux objet ou jouet .

Comme tout le monde j'ai été attendrie par les perroquets eam qui viennent se faire câliner par leur propriétaire, mais petit à petit, au fil des années, je me suis rendue compte de ce qu'étais réellement l'EAM et l'abérration qu'étais cette pratique car elle va totalement à l'encontre de la nature de l'oiseau.


Nos compagnons son né en captivité depuis des génération, ils ne savent plus ce qu'est la vie d'un oiseau en liberté, la preuve leurs peur face au monde extérieur quand ils s’envole hors de chez eux pour la première fois . Si on parle d'oiseaux nés et prélevés dans la nature pour être mis en cage alors là oui je suis entièrement d'accord avec toi , mais pas nos oiseau " dégénérés" et qui sont entièrement dépendant de nous pour leurs survie !


Si j'ai bien une conviction aujourd'hui c'est celle que nous devons respecter nos animaux pour ce qu'ils sont et non pour ce que nous aimerions qu'ils soient, nous devons respecter la nature de nos oiseaux, comme celle de tout autre animal d'ailleurs.
J'ai vu les ravages de l'EAM, j'ai vu des perroquets se mutiler gravement, toqués, névrosés, perdus...

Oui là aussi je suis entièrement d'accord avec toi, il y a des perroquets mutilés , et bien souvent pourquoi, a cause de l'homme et du comportement de l'homme avec leurs oiseaux EAM, qui après un petit temps ne les amuses plus , et que l'on place dans une cave ou dans un garage , seul , sans contact ni affections , chose que l'EAM à besoin de son soigneur et a reçu au départ de sa vie. Et qui d'un coup ne reçoit plus d'attention ni de sécurité , ni de contact physique. Ce n'est pas la faute de l'EAM, non c'est la faute de leurs soigneurs , propriétaire pour qui le JOUET oiseaux n’intéresse plus et le laisse dépérir comme un vieux jouet au placard en oubliant que ce jouet a besoin de lui et que lui son soigneur, c'est engagé en prenant ce perroquet EAM qu'il a temps aimer au départ !!!!
Tu sais j'ai vu des cacatoes, completement déplumé, par le simple fait que leurs propriétaires pensaient comme toi, et que l'oiseau serait mieux dans une grande volière avec ses congénères , et bien non l'oiseau ne s'est pas adapté du tout et a commencé a dépérir, quand les propriétaires, et cela grâce a moi, en toute humilité pourtant , on prit conscience de la grosse erreur qu'ils avaient fait , et que l'oiseau, lui se sentait puni , rejeté par son groupe auquel il était si bien intégré durant des années, et bien il était trop tard et l'oiseau c'est laissé dépérir et mourrir. Je peux te cité nombre de cas comme cela


Je sais parfaitement comment vivaient les perroquets il y a 30 ans mais je crois que tu dévies du sujet.

Excuses moi d'en douter! Tu sais moi je suis né au Congo Belge, le long du fleuve Congo, j'ai grandit avec les gris du Gabon volant dans les arbres du jardin , nous réveillant le matin et le soir lors de leurs rassemblement dans les grands arbres, j'ai vécu et j'ai vu leurs capture à la colle forte sur les branches de ses même arbres, ou les chasseurs n'hésitaient pas a couper un doigts ou plus si nécessaire pour les décoller , j'ai connu, le fait de manger les oiseaux mort ou en surplus comme on mange du poulet ! Tu vois tout cela , tu ne l'as pas vécu , tu ne l'as pas vu , donc pour toi ce ne sont que des dires , des images , mais pas une réalité. Un peu comme pour nous tous la vie a la préhistoire, on peut s’imaginer ce que c'était mais on ne le sait pas ! Je ne veux pas te vexer loin de là , mais te faire comprendre les choses tels quels sont . Tu sais je suis souvent fatigué d'entendre des jeunes de ton âge , dire oui ont sait !!!! Non vous ne savez pas , votre vécu est encore tellement nouveau, les gens de ma génération , nous avons construit et détruit tout ce que vous connaissez ou ne connaissez plus de nos jours, n'oublie pas cela . Nous sommes les grands fautif pour les erreurs face a la nature qui ont été commise , car nous les avons faites, pas vous ! Vous pouvez apportez une légère correction, mais les dégâts commis sont tels qu'ils sont irrécupérable , les million d’hectare de forêt défruitent et remplacé par des villes des autoroute , aéroport ou champs de pétroles , sont perdu a tout jamais et cela est irréversible car la croissance démographique est tel que cela est nécessaire. Bientôt et j'espère ne plus être là pour le voir, mais les belles forêts , les animaux libres ne seront plus qu'image dans des livres. Et non je ne dévie pas la conversation, car les seules animaux vivant ne seront plus en liberté mais bien en captivité , dans nos foyez, nos parc , nos zoo , et cela est déjà le cas pour pas mal d'espèces

Non tu ne m'as pas comprise, lorsque je disais que je relâcherais mes oiseaux dans la nature si je le pouvais cela voulait dire s'ils avaient une chance d'y "retourner" ce qui n'est évidemment pas le cas! il est évident qu'ils ne survivraient pas!

J'ai l'impression que tu dis que les perroquets sont mieux en captivité qu'à l'état sauvage, ce discours je l'ai déjà entendu et jamais il ne sera convainquant.

Pour beaucoup d'entre eux , il n'y a plus que cela qu'ils connaissent , et là au moins , ils ne sont pas chassé , tuer et ne souffre pas de faim à cause de la destruction de leurs milieu existant . Et nos perroquets , encore une fois, nés en captivité depuis des générations, ne survivrait pas dans ce milieu hostile qu'est la nature sauvage d'ou viennent leurs ancêtres, donc oui leurs seuls chance de survie est la captivité et c'est également leurs sauve garde !

Oui la nature est cruelle mais elle est ainsi, si un petit doit mourir alors il doit mourir, on appelle ça la sélection naturelle. Il n'y a que l'homme pour se croire plus fort que la nature, ce qui est bien prétentieux.

Alors tu serais prête a laisser un oisillons mourir devant tes yeux dans ton propre élevage, tout simplement a cause que la mère le rejeté pour une raison ou une autre ? Si oui alors là tu respecteras les lois de la nature , seul instinct qu'on encore nos animaux domestiques ou Nac et que nous avons perdu depuis longtemps !

Les perroquets qui ont disparus l'ont été à cause de l'homme!

Pourquoi trouves-tu que l'idée de recréer leur environnement naturel soit hostile et inutile? n'aimerais-tu pas voir tes oiseaux voler dans d'immenses volières, évoluer au milieu d'un groupe de congénères, se reproduire, etc, n'aimerais-tu pas leur offrir cette joie? ce n'est pas parce qu'ils ne connaissent pas la liberté qu'ils n'ont pas le droit d'y goûter autant que possible.

Des volières ne sont toujours que des cages , volières qui ne représentent nullemement leurs milieu naturel , leurs arbres , leurs climats cela reste et restera toujours une vie captive, plus spacieuse , mais restera toujours captive .
Oui super, j'adore l'idée, dans x nombre d'année, une mère prendra son enfant par la main, et l'emmènera au milieu d'une grande volière, au milieu d'une grande ville , car il n'y aura plus que cela comme nature , et lui dira regarde les beaux oiseaux comme ils sont bien dans leur grande volière ! Dans le temps, il y avait des forêts vierges immenses, des rivières , des insecte ect , et l'enfant qui demandera : maman c'est quoi une forêt vierge ? Et la mère n'aura que seul possibilité que de lui montré des photos ou des films pour essayé de faire comprendre a l'enfant ce qu'était la nature. Mais oui , génial de les voir volé dans des grandes volières mais en nombres limité aussi car la volière n'est pas extensible ! ( tu rigoles , mais c'est vers cela que nous allons petit à petit et sans pouvoir y changer quoi que ce soit ! )
Comme tu as pu le voir ici , paulie est libre , libre d'allé et de revenir a sa guise quand le temps le permet , libre de jouer dans les arbres, libre de prendre le soleil. Elle est également libre de voyagé partout dans la maison et se toute la journée. Et pourtant , c'est d'elle même que le soir elle retourne dans sa cage , car là son instinct lui dit qu'elle est protégée et en sécurité ! Et pourquoi, car elle ne connait que cela et qu'elle est né en cage et que pour elle sa nature c'est çà et hors de cela elle est perdue et apeurée ! C'est cela qu'il faut comprendre et qu'il faut géré avec nos NAC nés en captivité . Tu sais au début , quand je sortais avec ell e, elle s'accrochait a mon pull et se collait dans mon coup, comme pour dire, ne m'abandonne pas , j'ai peur ! Sa peur était tel qu'elle aurait bien pincé n'importe qui et que ces plumes étaient tout raide sur sa tête. Il m'a fallu plus de trois mois , d'acharnement journalier durant des heures , passé a la rassurée, lui montré qu'elle ne risquait rien avant d'arrivé , a ce que d'elle même elle demande pour sortir et que d'elle même elle aille sur le balcon et qu'en suite d'elle même , elle prenne son premier envol vers un arbre. Et crois tu que moi, humain, je n'ai pas eu peur, peur de la perdre peur qu'elle préfère les grands espaces a son confort de la maison, et bien si , et pourtant je continue et cela me fait plaisir de la voir jouer dans les arbres , crier après les oiseaux et ensuite , en regardant vers le bas , me demander une cacahuète ou me disant bisous papa, et cela simplement garder le contact avec son groupe, son compagnon que je suis pour elle et vérifier que justement , moi sa sécurité , je suis toujours là et a porté de vue et de vol .


Une vie "correcte" pour moi ce n'est pas assez. Et puis sur quels critères te bases-tu pour leur offrir cette vie "correcte"? des critères humains, de l'anthropomorphisme à l'état pur!
la seule base que nous ayons pour les rendre heureux est celle de leur vie à l'état sauvage! aucune autre ne saurait être acceptable. Es-tu à la place de tes oiseaux pour savoir ce qu'ils ont besoin?







Dernière édition par Chloroptera le Ven 17 Juin - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chloroptera
Habitué
Habitué
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 31
Age : 54
Localisation : Berchem - Antwerpen - Belgique
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Ven 17 Juin - 22:38

Pour parler humain et avoir une reférence que l'on peu mieux comprendre peut être ! Et sans dévié le sujet du tout !

Pourrais tu toi , a l'heure actuel , t'imaginé vivre dans une monde une société, sans gsm, sans télévision, sans cables et sans toute les choses avec lesquelles tu as grandit et qui te sont nécessaire ?

Je ne pense pas que tu tiendrais le coup longtemps sans rentré dans une grande déprime, comme tout le monde je pense.

Pourrais tu t'imaginé vivre en plein milieu de la nature, dans la forêt, sans gaz ni électricité, allé chercher l'eau à la rivière et veillé a la lueur d'une lampe a huile. Vivre dans une maison faite de tronc d'arbres et de paille et feuille de palmier comme toiture. Entendant les animaux sauvage roder autour de la maison la nuit. Te réveillé avec un python sous ton lit et cela régulièrement ?

Je ne pense pas non plus !

Et pourtant moi, je suis né dans ces conditions , j'ai grandit dans ses conditions et cela ne me posait aucun problème à l'époque , et je vais te dire mieux , le fait d'arriver en ville premièrement et ensuite en Europe, m'a causé énormément de problème d'adaptations mais aussi de santé, et avec les années, je m'y suis fait et maintenant je ne pourrais plus vivre autrement . Et pourtant je suis encore et souvent encore dépassé par les événement , la technologie, ordinateur et autres , qui pour vous jeunes de la dernières génération semble entièrement normal et si facile à gérer et utilisé, et qui pour nous " les vieux " son encore si difficile parfois !

J'espère que tu comprends ce que je veux te dire par ce petit clin d’œil Wink

Je sais nous les vieux , l'ancienne génération nous sommes chiants , barbant , et nous ne comprenons rien a rien lol , je sais car je pensais exactement la même choses de mes vieux quand j'avais ton age et que je débutais dans la vie sunny Donc ce que je veux dire, moi je peux dire je sais car comme les gens de mon âge , tes parents , tes grands parents nous avons un vécu derrière nous , que vous n'avez pas encore , mais que vous aurez un jour et que vous transmettrez de la même manière que nous sunny

Tu sais qand dans les années 90 , j'ai voulu pour son bien , faire revenir ma tante du Congo, ou elle vivait encore dans la brouse, hors des grandes ville, et la faire venir ici en Europe, dans la civilisation, la facilité , la sécurité. Cela a été un échec total , et j'ai du me résoudre a la ramené chez elle , car elle dépérissait a vue d'oeil.
Premièrement je lui ai fait prendre l'avion, chose qu'elle ne connaissait pas , ensuite arrivé ici, elle a du s'habillé chaudement , mettre des chaussures. L'horreur pour elle ! Ensuite , elle est arrivé à la maison, ou elle a eu la peur de sa vie en entendant le téléphone sonnez, ou elle ne comprenait pas comment il pouvait y avoir des gens dans cette boite et qui lui parlait, elle découvrait la télévision ! Quand j'ai fait passé la video que j'avais prise de son village a mon arrivée, elle voulait parler avec les gens qu'elle voyait et elle s'étonnait qu'il ne répondait pas ! Ensuite, j'ai commencer a cuisiner , sur un mes taques électrique de ma cuisinière, elle ne comprenait pas ce que c'était et m'a demander ou était le feu pour chauffer la casserole et s'est brulé en mettant sa main sur une des taques pour vérifier si je disais vrai. Bien qu'au départ tout cela l'amusait beaucoup, au bout de deux mois, elle pleurait et a voulu rentré chez elle dans sa vie , vie qui pourtant avait été la mienne mais que je ne pourrais plus réintégrée et qui pour elle était vitale. Bien que vacciné et avec mes cachet , arrivé en afrique j'ai attrapé la malaria et d'autres problèmes de santée car mon organisme n'était plus habituer a rencontré tel ou tel bactérie ou maladie. En deux mois , j'ai du allé cinq fois chez le médecin avec ma tante pour des infections divers car son organisme n'était pas préparer a ces virus qui lui sont inconnu là ou elle vie.

Et bien , c'est un peu la même chose pour nos oiseaux de compagnie, jamais ils n'ont connu une autre vie que la vie en cage, captif et avec l'homme, ils ont été nourrit par l'homme , soignée par l'homme. Jamais plus ils ne pourraient vivre sans l'aide de l'homme et dans la sécurité de leurs captivité, grande ou petite mais avec l'homme et captif !
Nous avons fait les erreurs irréparable, mais vous ne devez plus les faire, respecter la nature ou ce qu'il en reste et essayé de la conserver, mais ne faite pas la faute de vouloir remettre les animaux qui n'ont jamais connu autre chose que la captivité dans une liberté ou une nature qui n'est plus la leurs, car ils se sont adapté et son né dans cette nouvelle vie, et pour eux cela serait criminel de vouloir faire le chemin à l'envers , même si dans notre esprit d'humain, se sont des animaux donc doivent vivre comme des animaux de la nature, non , ils n'ont plus les données , ni les conditions ni les bases nécessaire pour cela . Par contre, ne plus retiré des animaux sauvage pour les intégré dans notre vie d'humain cela est une bonne choses et leurs préservé leurs natures et leurs environnement cela est important ! Et cela est votre travail à vous la jeune génération, si toute fois , il n'est déjà pas trop tard malheureusement !

Encore une réflexion à médité peut être, pour savoir si il n'est déjà pas trop tard !

la nature et les animaux sauvages le sont ils toujours d'après toi ?

Que penses tu du fait qu'il n'y ai plus que des loups que dans des enclos ou des réservent clôturé , afin qu'ils ne dérangent et ne mettent pas en danger l'homme ?
Que penses tu de ses animaux qui sont déplacés a des kilomètres de leurs lieu normal de vie , pour permettre à l'homme de vivre ?
Que penses tu du fait que l'homme abatte x nombres de lions ou d’éléphant par an pour maintenir un nombre contrôlable d'animaux pour une superficie contrôle que l'homme leur octrois généreusement ?
Penses tu qu'il est possible vu l’extension de l'homme de faire autrement ?
Et combien d'année donne tu encore avant que la forêt tropical , du Brésil résiste à l'assaut du développement humain ?
Que deviendront , ses perroquets, jaguar , buffle , alligators , insecte et toute autres sortes de vie sans leurs milieu naturel et pour certain d'entre eux ou vivront il si ce n'est en captivité , dans des territoires tellement petits qu'ils ne pourront même pas se reproduire sans le contrôle hautement surveillé de l'homme ?

Cela est affreux et triste je sais , mais inévitable, car l'homme , nous devons vivre et nous développer et c'est le monde animal et naturel qui doit s'écraser pour nous permettre de vivre. Alors tu vois les belles théorie c'est bien mais sauvons ce qui est sauvable pour l'instant mais dis toi bien que cela ne durera pas , et que cela va malheureusement de plus en plus vite. Et cela a cause et pour le confort de l'être humain nous et cela rien ni personne ne pourra le changé. Car on ne va pas limité les naissance humaines ou arrêter l’expansion humaine pour sauver la nature, tu vois cela je n'y crois pas et cela est impossible.
Nous détruisons notre monde et ne pourrons jamais remettre les choses tel quelles étaient , cela est impossible !
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 28
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   Sam 18 Juin - 9:47


Chloroptera je crois que tu te trompes encore une fois...

Oui Fleur et moi nous avons des perroquets et nous sommes contre la captivité! Quel paradoxe n'est-ce pas?

Mais comme l'a très bien expliqué Fleur c'est en ayant ces perroquets dans nos maisons que nous avons pu comprendre tout le mal que nous leur avons fait en les emprisonnant ainsi dans des cage, en les sortant simplement quand bon nous semble pour notre simple plaisir de manipuler un oiseau et de l'avoir dépendant affectif!
J'ai été comme elle, attendrie par tous ces beaux oiseaux que l'on met en cage, par ces EAM qui nous aiment jusqu'à la mort!
Mais comme Fleur, c'est en faisant l'erreur de tomber dans le piège que j'ai compris toute l'abomination de la chose!


C'est une motivation bien égoïste que celle-là...

Aujourd'hui, comme elle si je pouvais les relâcher, je le ferai. Je ne supporte plus de voir un perroquet en cage, j'en connais des tas de perroquets en cage, et la majorité vivent dans un milieu que nous humains qualifierions de "correct". Pourtant, tous ces perroquets que je connais souffrent de troubles, absolument tous, et souvent, très souvent à l'insu de leurs propriétaires qui n'avaient pas interprété ce comportement comme tel!
Des mouvements stéréotypes très souvent, beaucoup de stress, et même du picage (où les gens croyaient que ce n'était qu'une mue banale)! Rolling Eyes

De toute évidence, même les plus informés ne connaissent pas les perroquets, pas suffisamment pour savoir ce qui est bon pour eux! Par le simple fait de ne pas comprendre un être, on lui nuit.

Tu te trompes en disant que les perroquets que nous avons sont nés depuis suffisamment en captivité pour ne plus avoir les même besoins! C'est complètement faux!
Un perroquet d'importation peut parfaitement s'apprivoiser, j'en connais plusieurs et il n'y a absolument aucune différence avec un perroquet né en captivité! Aucune différence du point de vu physique et comportemental!

Encore une fois pour ce qui est l'exemple de ce cacatoès remis en volière qui a fait une dépression. Pourquoi? Probablement qu'il était EAM, ou si ce n'était pas le cas qu'il a été isolé de ces congénères pour faire office d'animal de compagnie, suffisamment longtemps pour voir son comportement et ses besoins pervertis!

Mais inévitablement ce cacatoès aurait aussi fait une dépression en vivant comme perroquet de compagnie!

Pas plus tard qu'hier une dame m'a contacté pour me prévenir que son cacatoès huppe jaune avait commencé un picage sérieux, alors qu'il est toujours en liberté même en extérieur, il fait du vol libre tous les jours, et pourtant il se pique!
Pourquoi? Par ce que ce perroquet a été EAM, et par ce qu'il n'a pas de congénères!
Malheureusement, par ce simple fait d'avoir été EAM et maintenu seul des années durant, ce perroquet aura beaucoup de mal à sympathiser avec des membres de son espèce! En l'y poussant en l'encourageant, cela ne peut être que bénéfique!

Par expérience, j'ai appris que les perroquets solitaires les plus récalcitrants étaient toujours plus épanouis s'ils avaient un congénère, même avec lequel il ne s'entendait pas! Sa présence à elle seule était bénéfique!


Pour preuve, les éleveurs se sentent presque obligés d'EAM systématiquement leurs jeunes pour qu'ils trouvent acquéreurs pour qu'ils aient un avenir en tant qu'animal de compagnie! Quand on voit les pauvres animaux perturbés que ça donne... le comportement des EAM n'a rien d'une référence, ce n'est pas en observant un EAM seul dans une cage qu'on apprend à connaître le perroquet!

Comme l'a dit Fleur, la seule et unique référence, c'est l'état sauvage!

Pour ma part Chloroptera, je suis encore étudiante, mais le sort de la nature est le sujet qui me touche au plus haut point. Et ce n'est pas pour rien que j'étudie dans ce domaine!
Je me battrai jusqu'à la mort pour la nature! Les humains, crois-moi je m'en fout, mais alors qu'est-ce que je m'en fout! Pour ne pas dire autre chose... Rolling Eyes

Je ne veux pas me résigner en me disant "bah y a plus rien à faire tout est foutu, alors continuons à vivre comme si de rien était"! Quelle lâcheté de se dire ça! Quelle lâcheté de continuer à fermer les yeux sur toutes ces abominations!

Nous ne pouvons pas défendre notre espèce, sur 100 choses faites seulement 0,00001 sera en faveur de la nature! Notre si belle planète ne mérite pas d'être placée après nous! Et d'ailleurs, que serions-nous sans elle?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paulie, ma conure à tête bleue.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paulie, ma conure à tête bleue.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite fiche bleue à 2 fils ds loge batterie siège conducteur
» La grande bleue...
» traçante à fleur bleue => Phlox stolonifera
» LT40 : perte de vitesse et fumée bleue
» Fleur bleue - gentiana gracilipes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le quotidien de vos plumeaux :: La vie avec votre perroquet-
Sauter vers: