AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le choix de l'espèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pirouette
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: le choix de l'espèce   Jeu 9 Déc - 6:07

alors je sais que c'est une question récurrente, mais elle est indispensable: comment choisir l'espèce qui nous convient le mieux?
je recherche un perroquet de taille moyenne ( dans les 30-35 cm), le bruit n'est pas un problème: les oiseaux sauvages en font déja pas mal, sans parler de tous les coqs du voisinage qui font leur petit concert à quatre heures du matin, des chiens etc... ( ici, on peut laisser la nature s'exprimer. ça n'a pas l'air de déranger les gens, et c'est très bien comme ça)
je ne recherche pas un perroquet spécialement calin, ni même qui parle. s'il l'est, et s'il parle, très bien. sinon je n'aurai aucun problème à respecter sa personnalité quelle qu'elle soit. mon "truc", c'est plus de pouvoir "jouer" avec lui.
j'ai par contre un enfant de huit ans, très impliqué dans la "vie avec les animaux" ( il gère ses perruches, nourrit les chatons récupérés etc...) et j'aimerais que ça puisse se passer le mieux possible avec lui. mais ça, c'est peut être plus une question d'éducation que d'espèce?
j'ai du temps à lui consacrer, et même quand je change de situation ( il y a des périodes ou je travaille beaucoup plus), je m'arrange toujours pour que mes animaux n'en pâtissent pas ( je me lève à cinq heures pour que les chiens aient leurs 2-3 heures de promenades quotidiennes etc). par contre, effectivement, mes rythmes de vie, et ceux de la maisonnée, varient suivant les périodes. je recherche donc un perroquet qui pourrait ne pas être trop perturbé par ces changements.
d'après ce que j'ai lu, le gris du gabon ne semble pas trop convenir.
le perroquet de jardine plutot bien, mais je ne suis pas fan des perroquets verts ( non non, je ne suis pas raciste Wink ). de plus, après renseignement, il semble qu'il soit à peu prés impossible d'en trouver ici...
j'aime beaucoup les cacatoes. tous les cacatoes, que ce soit rosalbin, de ducorps à huppe jaune etc... l'une de ces espèces pourrait elle me convenir particulièrement?
quelqu'un aurait il d'autres suggestions? j'attends vos avis avec impatience

Cool
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 26
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Jeu 9 Déc - 18:17



C'est très bien pirouette de te renseigner, et je t'encourage à le faire le plus longtemps possible! Wink

Ici nous avons des avis très tranchés, pas par ce que nous sommes des bornés, non bien au contraire, nous avons suffisamment d'expérience pour dire ce qui est, sans nous tromper.

Il y a plusieurs choses qui me turlupinent... je vais y aller par étapes, pour que ce soit plus facile à comprendre, et plus agréable à lire:

- D'abord tu serais attiré par un perroquet joueur. Tous les perroquets aiment qu'on s'occupent d'eux, mais certains aiment plus le contact que d'autres.
Mais, à mon avis, les plus joueurs sont les conures, les caïques, les poicephalus, les amazones, les inséparables, les aras.

- Ton enfant devrait pouvoir passer du temps avec ton perroquet. Dans ce cas, il faut bannir les grosses espèces. Bien que certains individus aient un tempérament plus calme que d'autres, cela dépend vraiment des individus. Mais un bec de perroquet mord très fort, et parfois sans raison apparentes. En réalité, il y a toujours une raison, mais il faut savoir l'interpréter, et pour un enfant, il est difficile de le faire, déjà que pour un adulte renseigné ce n'est pas gagné... Un cacatoès, un ara peuvent sans problème trancher un doigt ou crever un oeil (il y a des tas d'histoires à faire frémir ou renoncer un novice), et ce n'est pas qu'une question d'éducation. Il est impossible d'avoir un perroquet, et de ne jamais se faire mordre, la morsure est un comportement naturel, si non exagérée.

- Même si tu as du temps à leur consacrer, les perroquets n'aiment pas les changements. Les amazones sont l'espèce qui s'accommode le mieux des changements. Cependant, aucun perroquet ne supporte que son sommeil soit troublé. Un chien peut aimer qu'on le sorte à 5 heure du matin. Mais un perroquet a besoin de dormir 12 heures par nuit. Sans quoi c'est son moral, voir sa santé qui en prend un coup.

- En effet, les gris du Gabon sont des perroquets très sensibles, trop sensibles qui n'aiment pas le changement. Ils peuvent s'y faire pour peu qu'on les habitue jeune, mais même avec cela, rien ne dit qu'il y réagiront bien.
Sache aussi que les cacatoès n'aiment pas non plus le changement, encore plus sensibles que les gris du Gabon, même pour les mieux éduqués. Les histoires de cacatoès qui se sont piqués gravement par ce qu'on les a laissé seuls quelques heures ne sont pas rares.
D'ailleurs, les cacatoès, comme beaucoup de propriétaires consciencieux s'entendent à le dire, ne devraient jamais être maintenus en intérieur comme animal de compagnie.
Jeunes, ils sont adorables, mais vers leur maturité sexuelle, leur comportement change, et certains n'hésitent pas à les qualifier de dangereux. Au point qu'il est impossible de les sortir sans se faire violemment attaquer. Ces comportements d'agressivité excessive ne sont pas rares, en particulier chez les huppes jaunes, et les mâles. Cependant, tous les cacatoès sont des oiseaux particulièrement sensibles et excitables, des espèces très difficiles, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Certaines personnes ont un bon feeling avec les cacatoès, et gardent un rapport très amical, mais en général, ce sont des personnes qui ont déjà eu d'autres perroquets. Et les cacatoès sont plus gentils, s'ils vivent avec des congénères, et n'ont pas été élevés à la main. D'ailleurs, il est d'autant plus ridicule de les EAM, sachant qu'ils sont très très très curieux, et faciles à apprivoiser EPP.

- Aussi, le petit huppe jaune est une espèce en grand danger de disparition. Sa vente est encore d'actualité, mais cela ne devrait plus être le cas.

- Moi je préférerais t'orienter vers d'autres espèces, qui répondraient mieux à ton mode de vie:
Les conures sont de petits perroquets, qui n'ont absolument rien à envier aux grands, elles sont autant de personnalité, elles sont très joueuses, et plus faciles à éduquer.
Les poicephalus sont de petits perroquets, idem, très facétieux mais qui demandent la même éducation qu'un grand.
Les amazones ont l'avantage de ne pas souffrir autant de la captivité que les autres espèces, elles s'accommodent de tous les changements.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
pirouette
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Ven 10 Déc - 5:33

bonjour,

merci de ta réponse.
je viens de trouver un site qui aide à trouver l'espèce qui nous convient le mieux. il s'agit d'un "test" par élimination. pas mal fait, qui prend les principaux éléments en compte ( financiers, temps, bruit...) et qui pourrait aider je pense beaucoup de gens qui se posent la question du choix de l'espèce. il s'agit de animauxexotiques.com. mon résultat, c'était l'eclectus.
les cacatoes sont ils beaucoup plus dépendants que les gris? sont ils plus sujet à la jalousie et à l'exclusivité?je trouve que beaucoup de gens viennent parler de leurs problèmes avec leur gris. on entend beaucoup moins parler des cacatoes. est ce tout simplement parce qu'il y en a moins?

j'avoue que je ne suis pas très attirée par tous les petits perroquets. à l'inverse, je pense que je me sentirais impressionnée par les plus gros.
je vais donc peut être me renseigner sur les eclectus. je n'en ai pas encore vu ici, ni entendu parler. c'est un peu le problème, le choix est assez limité: il y a principalement des gris du gabon, puis des cacatoes. ou des perruches.
l
santa
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 26
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Ven 10 Déc - 9:13

Je vais jeter un coup d'oeil sur ce test...

Oui les cacatoès sont des perroquets très extrêmes, ce sont les plus dépendants des perroquets, les plus possessifs, les plus sensibles, les plus imprévisibles...

Oui, si on entend moins parler des cacatoès c'est tout simplement par ce qu'il y en a beaucoup moins que les gris, et aussi par ce que beaucoup de propriétaires ne partagent pas leurs expériences sur le net.

Pour tous les gens que je connais ( des tas je te l'assure) qui ont des cacatoès où qui en ont eu, tout le monde s'accorde à dire qu'ils sont adorables jusqu'à 4 ou 5 ans, où les problèmes surviennent de façon parfois impressionnante, et beaucoup de ses gens les mettent soit en volière avec des congénères, ou les cèdent à des éleveurs, cause "ne font pas de bons animaux de compagnie".
Et c'est tant mieux, car les cacatoès sont trop sensibles pour supporter une simple vie d'oiseau de cage.

Les problèmes qui surviennent sont souvent très difficiles à régler, et les mâles huppe jaune en particulier sont carrément qualifiés de dangereux.
Les autres espèces sont moins agressives, mais les cacatoès restent des perroquets particuliers, trop sensibles, et trop excitables.
Surtout pour les familles qui ont des enfants, il arrive souvent que les familles cèdent leur cacatoès par précaution, et surtout par ce qu'un cacatoès demande autant d'attention qu'un enfant en bas âge.

Il y a des moments où le cacatoès s'excite en ne contrôle pas la force de son bec.
Même les mieux éduqués, traversent ces périodes qui font transpirer tous les proprios!

C'est difficile à imaginer à lire comme ça, mais je t'assure que je n'exagère pas.

Je ne cherche pas à te dégoûter, mais je ne veux pas que tu retiennes que le bon que l'on peut lire sur les sites. Il n'y a jamais que du bon avec les perroquets, sinon tout le monde les garderait, alors qu'à l'heure actuelle un perroquet ne reste pas plus de 2 ans en moyenne dans une même famille.
2 ans dans la vie d'un perroquet c'est rien, mais une séparation est toujours très douloureuse pour ces animaux profondément attachés à leurs soigneurs.

Beaucoup de ces perroquets développent par la suite des troubles, liés à cette souffrance, au point qu'il est parfois nécessaire de les euthanasier.

Des animaux qui se mutilent, se coupent les doigts, s'arrachent la peau, la chair, pour se donner la mort...
Il n'est pas nécessaire de maltraité un perroquet pour en arriver là, pas du tout.

Les perroquets ne sont pas fait pour être des animaux de compagnie, le mieux que l'on puisse faire c'est de les prendre EPP, en volière, avec des congénères.
C'est le minimum pour les épanouir, tous les autres, ne seront jamais aussi épanouis que ces derniers.
Et il serait naïf de le croire.

Dans ton cas, je t'encourage à oublier le cacatoès. Et si comme moi, tu es vraiment une amoureuse de ces oiseaux, alors investi dans une grande volière extérieure, et prends plusieurs cacatoès, qui se tiendront compagnie.

Ceci devrait être fait pour tous les oiseaux, mais il y a beaucoup de chemin à parcourir pour en arriver là...

Les calopsittes sont des cacatoès, bien que plus petites, elles ont absolument toutes les qualités des grands: affectueuses, intelligentes, curieuses. Mais elles sont aussi très sociables et rares sont les calopsittes qui mordent.

En général, les gens qui ont des calopsittes en deviennent complètement accro tant elles sont adorables.
Pour ton enfant, c'est le compagnon idéal, puisqu'elles sont douces, ne font pas vraiment de préférence, et ne mordent pas (ou seulement dans des cas particuliers, mais en général les calopsittes ne mordent pas).
Mais pour toi aussi, c'est un compagnon très affectueux, dépendant, mais moins sensible que ces grands cousins, elle supporte beaucoup mieux les changements.

Mais encore une fois, le compagnon n'est pas à oublier! Indispensable pour toutes les espèces... sauf... l'éclectus!

L'éclectus est un perroquet très particulier. Il n'a pas autant l'instinct grégaire que les autres espèces, dans la nature, mâles et femelles vivent séparés, et ne forment jamais véritablement de couples puisqu'une femelle peut avoir plusieurs mâles dévoués, et au sein d'une même nichée, des poussins issus de mâles différents.

Comme les perroquets ont gardé tous leurs comportements d'animaux sauvages, il en est de même en captivité.

Cela veut dire que l'eclectus (et le mâle je parle car la femelle n'a pas aussi bonne réputation) ne fait pas de grandes préférences, c'est un perroquet sociable, très calme, et gentil en général, fiable.
Il est très intelligent, joueur, il aimera surtout jouer, plus que d'être câliné. Puisque ce ne sont pas des oiseaux qui vivent en couple soudés, les câlins ne sont pas vraiment leur fort. Même s'ils apprécient quelques caresses toujours dans le sens du plumage.
Leur plumage est très particulier, il ressemble plus à des poils, qu'à des plumes, et il demande beaucoup de soins, les eclectus ont rapidement un plumage sec, cassant, qui peut même parfois les pousser à s'arracher les plumes s'il n'est pas bien entretenu.
Leur alimentation est aussi particulière, graines à proscrire d'office, il faut des croquettes, et beaucoup de fruits et légumes.
Ce sont des oiseaux très calmes, qui s'accommodent bien d'une vie en cage, mais ils finissent par engraisser si leur alimentation est trop riche.

Je ne sais pas si tu peux en trouver beaucoup à la Réunion, mais si cet oiseau répond plus à tes critère, cherche aussi longtemps qu'il le faut.

Moi je t'encourage plus à prendre un éclectus qui sera plus indépendant qu'un cacatoès, et plus fiable vis à vis des autres membres de ta famille.

Cependant, ce ne sont pas des perroquets qui supportent facilement le changement. Il faut les y habituer dès leur plus jeune âge pour éviter des stress inutiles plus tard.

Et si tu as le choix, je te conseille vivement de prendre un mâle, les femelles à l'âge adulte sont plutôt difficiles.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
pirouette
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Ven 10 Déc - 14:39

alors je me renseigne sur l'eclectus. il semble effectivement que le male soit plus sympa que la femelle ( dommage il est vert, elle est rouge Rolling Eyes ) je pense que le moyen d'en avoir un est tout simplement de l'importer. ( comme la plupart des perroquets à vendre ici) c'est dommage, parce que j'imagine que ça doit bien les traumatiser... ce serait bien mieux de trouver un oiseau péi. mais ça va être plutôt dur...
pour l'instant j'ai vu des gris à la pelle,et des cacatoes à huppe jaune, rosalbin et de ducorps . c'est pour eux , tu l'as compris, que j'ai un faible, bien qu'il semble que ce ne soit pas raisonnable.

as tu eu le temps de visiter le site? qu'en penses tu?






rendeer
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 26
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Ven 10 Déc - 16:40



Oui j'ai visité le site, il est bien fait, mais voilà...

C'est un site Canadien, et il faut que tu sachse que le commerce des perroquets au Canada ainsi qu'aux USA est énorme.
Le nombre de perroquets sur le marché dépasse le nombre des même perroquets à l'état sauvage!
Nombreux sont les abus, et les abandons.

Surtout que là-bas, il n'y a pas de réglementation particulière, qui permet aux amateurs fortunés de détenir même les plus rares.
Maintenir un ara hyacinthe ou un perroquet robuste pour son bon plaisir, alors qu'ils sont au bord de l'extinction à l'état sauvage, c'est possible, et tout simplement irresponsable!

Avoir des perroquets là-bas n'est pas exceptionnel, mais comme en Europe, les connaissances à leur sujet sont minimes.

Je me méfie des sites canadiens et americains, qui disent beaucoup de bonnes choses, pour inciter à l'adoption, les sites qu'on lie souvent appartiennent à des éleveurs, et leur but c'est de vendre les poussins.

Il faut toujours prendre du recul et se poser les bonnes questions quand on lit sur des sites, même des livres, ou qu'on interroge des gens.

Le mieux à faire, c'est d'interroger des propriétaires d'oiseaux adultes, car les témoignages avec des jeunes ne valent rien, puisque ces derniers n'ont pas passé le stade de l'adolescence, qui est pourtant déterminant quant à la future vie de l'animal dans la majorité des cas!

Et le mieux, c'est de trouver des personnes qui ont plusieurs espèces, EAM et EPP, ce sont, à mon avis celles qui sont le mieux placées pour donner des conseils judicieux et orienter au mieux les novices.

Comme je te l'ai dit, si tu as vraiment un coup de coeur pour ces espèces, lances-toi, mais dans ce cas, renseignes toi bien avant et opte pour une grande volière, même d'intérieur, et surtout, 2 oiseaux.

Encore une fois, je ne veux pas te dégoûter, mais je veux que tu comprennes le plus important dan l'histoire, adopter un perroquet, ce n'est pas rien, c'est comme accueillir un enfant, ça change la vie, toute la vie.
Il ne faut pas se faire d'illusion, je sais, on voit beaucoup de propriétaires qui n'ont qu'un seul perroquet, il ne fait pas de picage, il est gentil patati patata, mais ces exemples, ne sont absolument pas représentatifs de la majorité.

La majorité, elle n'est pas sur internet.

Les perroquets qui vivent seuls ne sont pas des perroquets heureux, au contraire, ce sont des animaux qui souffrent beaucoup.
ça c'est un fait, mais rare sont les gens à l'avoir accepté.

En général, ceux qui ne l'acceptent pas sont des gens qui n'ont qu'un seul perroquet et qui préfèrent se dire que c'est faux pour se donner bonne conscience.

ça fait 7 ans que j'étudie le milieu en profondeur, je suis et j'ai suivi des centaines de perroquets, et de propriétaires, ce ne sont pas des trucs que j'ai lu et que je débite comme ça, non, c'est mon expérience et mes conclusions.

Ce que j'ai appris c'est qu'il faut se méfier de tout ce qu'on peut lire, nous n'en sommes qu'au début avec les perroquets, nous les connaissons mal, et 90% des perroquets captifs souffrent de leur situation, et sans pour autant être maltraités.

Je sais que je rabâche, mais il faut bien que tu comprennes cela. Wink Si tu arrives à le comprendre et l'accepter, alors ta relation avec tes futurs perroquets n'en sera que plus belle! ça je te l'assure! Wink




_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
pirouette
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Sam 11 Déc - 0:57

non, je ne vais pas me lancer pour un cacatoes. j'ai lu à peu prés partout qu'ils devenaient difficile à gérer à leur maturité sexuelle. à moins évidemment d'avoir un couple. je sais que c'est ce qui est normal et bon pour eux ( je travaille avec des animaux, et je sais que d'une manière générale, donc, quelque soit l'espèce, leur bien être dépend du respect de leurs besoins)
je ne me vois pas gérer l'agressivité d'un cacatoes "en mal de sexe" affraid .

je vais vraiment essayer de trouver un eclectus, qui peut je pense, bien me convenir. un mâle de préférence.
si ce n'est pas possible, je verrai pour un gris. ( en essayant de le socialiser le plus et le mieux possible)
pour le moment, je ne peux pas prendre deux perroquets.
financièrement, je peux assumer l'achat d'un premier perroquet ( c'est plus cher encore qu'en métropole) et mettre le prix dans une grande cage le mieux aménagée possible.
je veux déja bien me familiarisée avec un premier perroquet.
ensuite, j'envisagerai un second. ( de toute façon, tous les animaux que j'ai, sont au moins en "double exemplaire". c'est des fois un peu au détriment de notre relation, parce que, évidemment, il est normal que l'animal recherche la compagnie de ses semblables en priorité( à part certains de mes chiens, mais c'est normal, ce sont des chiens). mais je me dis qu'ils sont plus heureux, alors ça me va bien. Surprised pour les perruches ondulées, par exemple, j'en ai au début pris une ( un, devrais je dire). il est epp, et commençait à prendre confiance en nous. mais au bout d'un mois, on était aussi malheureux que lui ( j'imagine) de le voir seul dans sa grande cage. du coup, on lui a trouvé une fiancée. depuis, c'est le parfait amour entre eux, par contre il est redevenu beaucoup plus distant avec nous. c'est pas bien grave. il sont mignons et très sympas à observer, les tourtereaux I love you )

après, je trouve qu'il est assez difficile de se renseigner , et surtout, d'avoir les bons renseignements. c'est pour ça que j'utilise beaucoup internet ( ou d'ailleurs, je lis un peu tout et son contraire. enfin, pas sur les cacatoes. la, à peu prés tous les avis vont dans le même sens, même s'ils sont plus ou moins marqués, suivant l'expérience de chacun). je n'ai pas réussi à trouver et contacter un seul éleveur sur l'île. ( ceci dit, je pourrais aussi appeler en métropole, mais c'est toujours mieux de discuter avec les gens en direct) encore faut il trouver un éleveur sérieux, qui ne veut pas vendre pour vendre.
je ne parle même pas des vendeurs en animalerie: il y en a des très compétents, et d'autres pas. mais la pression pour faire la vente est assez présente dans tous les cas. on m'a proposé un ara en premier perroquet parce que "c'est vraiment super, intelligent, clown, le top du perroquet de compagnie, quoi etc". bon, j'en doute pas, hein, mais j'aurais au moins aimé qu'on me parle des inconvénients ou qu'on me demande mes attentes et mon mode de vie...
j'ai travaillé un temps en animalerie, j'ai jamais vendu un furet, parce que je crois que je refroidissais tellement les gens qu'ils repartaient avec un hamster Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fandeparrot
Administratrice
avatar

Féminin
Scorpion Cheval
Nombre de messages : 3666
Age : 26
Localisation : Loire Altantique
Emploi/loisirs : étudiante en biologie/éthologie
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Sam 11 Déc - 12:11



C'est super en tous cas de te renseigner comme tu le fais! Wink

En général on croise surtout des gens qui foncent tête baissée, et qui ne tiennent comptent de ne conseils que d'une oreille!

C'est toujours agréable de tomber sur des personnes consciencieuses, qui pensent d'abord au bien être des animaux. Wink

Alors oui, c'est bien que tu te sois rendu compte de la difficulté pour les cacatoès. Ils peuvent être vraiment adorables, mais il faut en avoir plusieurs, et pas élevés à la main. Comme ce n'est pas possible pour toi, il faudra mettre se rêve à plus tard! Wink

Cherche bien alors pour l'eclectus, même s'ils sont durs à trouver, tu peux sûrement en trouver.
Oui, c'est complètement ça, les animaux sont plus heureux à plusieurs, surtout pour des animaux non domestiques. Les chiens peuvent se passer d'un congénère, et encore, ça dépend, mais pour ce qui est des perroquets, des chevaux et bien d'autres ce sont des animaux très grégaires qui ont besoin de vivre en groupe.
Donc dans un premier temps, adopte un premier perroquet.
Mais, il ne faudra pas attendre plusieurs années, car il sera encore plus difficile de résoudre les problèmes que tu rencontreras. Et à un certain âge, trop imprégnés par les humains, ils finissent par voir leurs congénères comme des intrus. Il faudra forcé la main, ce qui s'avère parfois difficile.

Ce que tu racontes avec ta petite perruche n'est pas totalement représentatif. Les perroquets ont une mémoire qui se compare à celle d'un humain, ils n'oublient jamais la personne qui s'est occupée d'eux, et même avec un congénère, ton premier perroquet sera toujours très proche de toi, plus indépendant, plus équilibré, mais très proche de toi.

Mes perroquets qu'ils soient EAM, EPP, et MAN sont tous en couple, et même si je dois m'absenter longtemps, parfois plusieurs mois sans les voir, à mon retour, même mes EPP ne m'ont pas oublié et manifestent leur contentement, je le vois très bien, quand ils s'accrochent au grillage de leur volière pour me voir!

J'ai 10 inséparables EPP en volière, que j'ai plus ou moins apprivoisé, et souvent je dois les attraper, les manipuler pour leur administrer un vermifuge ou autre, et même s'ils me boudent un certain temps après, les habitudes reviennent vite.

Si tu regardes dans le post des photos, tu verras mes inséparables, venir sur mon bras.
Les gens hallucinent quand ils voient ça, car pour eux, c'est soit que je ment, que mes oiseaux sont EAM, ou soit que je les affame pour qu'ils viennent me voir.
Il n'est rien de tout ça, mes oiseaux viennent me voir par ce qu'ils aiment ma compagnie, et c'est ça qui est formidable avec les perroquets, c'est que malgré le fait que les congénères comblent tous leurs besoins d'interactions, ils sont suffisamment intelligents et curieux pour nouer une belle relation de confiance avec nous, humains, et prédateurs.

Moi je reste fascinée par leurs facultés d'adaptation et d'apprentissage, ce sont vraiment des animaux exceptionnels!

Mes gris du Gabon qui sont en couple, j'en ai une EAM, et un EPP, l'EPP n'était pas apprivoisé quand je l'ai eu, et en me voyant faire avec mon EAM, il l'est devenu sans effort particulier!

Mes oiseaux aiment me voir, et je ne suis pas quelqu'un qui fait de l'anthropomorphisme, au contraire je suis très objective, et je sais quand mes oiseaux me font la tête, parfois même, ils préféreraient ne pas me voir, ça arrive, quand je dois les soigner, ils n'aiment pas ça, c'est normal.

Un petit toui catherine est né chez moi il y a bientôt 4 ans, je l'ai manipulé au nid, puis après j'ai du le laisser avec ses parents pendant des mois, sans m'occuper de lui. Et pourtant, jamais il ne s'est montré farouche.
Aujourd'hui encore, sans chercher à le ré-apprivoisé, quand j'ouvre la cage, la première chose qu'il fait c'est venir me voir.
Il veut même que je le caresse, quand il a envie.

J'ai eu aussi des perruches, 2, EPP achetées en animalerie. Au départ, seul le mâle se laissait approché, puis en voyant faire, la femelle est venue me voir, et au final mes perruches étaient aussi apprivoisées que des EAM.
Je pouvais les caresser, elles s'endormaient sur moi.

EAM, EPP, MAN, il n'y a pas de différence, tous les perroquets, même les plus traumatisés par l'hommes (et j'en ai eu de ceux là) finissent, par comprendre que les humains peuvent être bons.

Sauf que, les EAM souffrent de ne pas avoir été nourri et élevés par des membres de leur espèce.
Depuis que j'ai compris cela, je ne prend que des EPP, et c'est que du bonheur, le plaisir de gagner leur confiance, cette confiance énorme qu'ils nous accordent, et le plaisir qu'ils éprouvent à leur tour à être avec nous. Moi ça me fascine, et j'aime mes EPP autant que mes EAM, bien que j'ai une relation très différente, avec chacun d'entre mes oiseaux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://elevage-psittacides.e-monsite.com/
Kalagan
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2013

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Sam 22 Juin - 11:15

Un couple de calopsittes serait parfait! c'est un petit cacatoès  d'environ 30 cm... il se sentirait bien chez toi!!!

( bon je sais c'est une grande perruche mais c'est un pioux! pour une image regarde mon avatar. )
Revenir en haut Aller en bas
Kalagan
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2013

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Sam 22 Juin - 11:16

Et désolé si on l'a deja dis je suis un peu pressé donc g pas tout lu......
Revenir en haut Aller en bas
Kalagan
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2013

MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   Dim 23 Juin - 18:45

pardon pour la date je me retire  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le choix de l'espèce   

Revenir en haut Aller en bas
 
le choix de l'espèce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre critère n°1 pour le choix d'une espèce?
» choix de l'espèce
» cherche perruche EAM et conseils pour choix de l'espèce
» Choix de sous-espèce, besoin d'aide!
» Le choix de l'espèce, le matériel et les bases pour un bon départ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le quotidien de vos plumeaux :: Information pour l'achat d'un perroquet-
Sauter vers: